L'Esprit Francejudo

Le premier forum JUDO, non commercial et entièrement indépendant.
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Derniers sujets
» La FFJUDO fait peau neuve sur internet ! Bravo à la Fédération Française de Judo pour cette ouverture d'Esprit (du judo) !
par prispour1con Dim 15 Déc - 20:08

» Ferrid Kheder glisse une quenelle Olympique à la FFJDA !
par Judonymous Sam 16 Nov - 18:49

» Salut polémique de Loic Korval envers les officiels de la FFJDA lors de sa victoire au 1e division 2013 a Marseille !
par Judonymous Lun 11 Nov - 14:02

» Dédicace spéciale et amicale a Jean Cul Rougé .
par prispour1con Sam 2 Nov - 23:51

» Ferrid Kheder dénonce les méthodes de la FFJDA ! Quenelles, et révélations en rafale !
par prispour1con Sam 2 Nov - 23:51

» Grand concours photo Quenelle Olympique au 1e Div à Marseille : Un voyage Paris San Diégo à gagner !
par prispour1con Sam 2 Nov - 23:41

» Ferrid Kheder interviewer par All Judo : "Briser la loi du silence"
par prispour1con Ven 1 Nov - 23:08

» Exclusif : Teddy Riner soutiens la Quenelle Olympique !
par prispour1con Jeu 31 Oct - 11:58

» Harcèlement, pressions, dépression, tentative de suicide ... lettre ouverte de l'ex secrétaire de Rougé.
par prispour1con Dim 20 Oct - 17:58

» Le Vicomte Gilles Michel de Saint Aignan de la Milhusina de la Mythomanie !
par Carla Dim 17 Mar - 16:53

» Dojo Cannet (83), 5 millions d'euros qui pourrissent ! Merci Contraire et Filéri.
par Judonymous Jeu 7 Fév - 18:11

» Réélu a la présidence de la FFJDA pour l'olympiade 2012/2016, Jean Luc Rougé rentre dans le Guiness des records !
par prispour1con Jeu 27 Déc - 21:34

» Incident diplomatique au tournoi international juniors d'AIX en Provence 2012.
par ranigou Lun 24 Déc - 16:00

» L'équipe de France juniors de judo expulsée du Japon, pour vol !
par ranigou Lun 19 Nov - 23:18

» L'équipe de France juniors de judo, en stage au Japon, expulsée du territoire, par le président de la FD Nippone pour ... Vol !
par ranigou Dim 18 Nov - 18:29

» Quand le gourou de la secte, décide de faire censurer la vidéo de Judo free, certainement trop réaliste à son gout !
par prispour1con Mar 6 Nov - 17:44

» Le fabuleux destin de ... Jean Luc Rougé !!!
par galinette Ven 2 Nov - 18:36

» Jean Luc Rougé refuse un débat avec Stéphane Traineau, car il juge cela "anti démocratique" !
par prispour1con Ven 2 Nov - 18:24

» Attention, mobilisation générale a la FFJDA ! J.L. Rougé recherche désespérément un projet pour l'avenir du judo Français !
par prispour1con Ven 2 Nov - 18:24

» Le CIO en acceptant le voile en judo, se ridiculise, ouvre la porte à la religion dans un sport préservé.
par prispour1con Mar 31 Juil - 17:36

» Si il y a possibilité de voir gratuitement et en direct TOUS les JO de judo, nous vous dirons ici comment faire !
par EspritFranceJudo TV+ Sam 28 Juil - 16:38

» Attention DANGER! Des comptes FB viennent d'être infiltrés pour propager des messages de haine et de violence
par Babar Lun 23 Juil - 12:57


Partagez | 
 

 professeur de judo ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Perlimpimpin

avatar

Messages : 40
Points : 84
Date d'inscription : 11/09/2008

MessageSujet: professeur de judo ?   Lun 19 Jan - 13:17

Je me souviens qu'il y a encore quelques temps, on pouvait lire sur les forums (fj, edj ...) de véritables articles sur l'essence même du judo !
je suis heureux EFJ, que vous ouvriez un forum spécialement concu pour ce genre de messages !
j'en ai retrouvé un que je me permet de citer, vous comprendrez toute l'importance de ce qui est écrit !
Je pense sincèrement que ce système détruit tout ce qui représente un édanger" pour lui, ou bien tout ce qu'il ne comprend pas !

voici le texte en question :

"En tant que "professeur" vous avez certainement eu une formation qui vous a donné les outils nécessaires à l'enseignement du Judo.
Votre propre pratique et votre apprentissage avec un "professeur" sont aussi une expérience à ne pas négliger.

Il suffit de reproduire, le temps de s'adapter à vos élèves … et qu'eux s'adaptent à vous, et suivre les conseils des "professeurs" de votre entourage.

Au niveau théorique, pour alimenter vos recherches et analyser les situations, vous avez toute la méthode proposée par le Judo à commencer par son Principe et ses définitions (théoriques), le Gokyo, les Katas, les exercices (pour les moyens techniques) et même l'histoire de son fondateur, ses idées (pour l'idéal ou le perfectionnement) … Mais ce n'est pas, peut être, ce judo là que l'on vous a "enseigné" ?

Vous avez aussi la théorie, biomécanique et cybercoaching, de la performance du sport actuel (anat, physio, législation, didactique sportive …), qui a donné des "recettes" que vous devez connaître et qui sont assez simple à l'emploi :
il suffit encore une fois de se laisser guider par l'habitude et le "bon sens commun".

Sinon, il faut y croire et réfléchir aux conséquences de vos actions, tout en s'intéressant aux "élèves" et à leur environnement.

Vous avez tout le soutien des "pédagogues" qui continuent, même après des dizaines d'année d'enseignement, à se poser ces éternelles questions de débutant. (C'est pour ça qu'ils sont pédagogues !)

Je ne pourrai que vous montrer comment le faire (dans mon petit dojo) et pour le contenu théorique, je me réfère, comme aide mémoire, à 2 livres, à d'autres aussi, mais en français : Le Judo Kodokan, et le discours de Kano à Los Angeles.
(Ah oui, le seul film où on voit du randori et des katas selon la méthode de Kano, est le film "Vieux kodokan" de 1930 environ (dit de Mélies de 1910 ! Erreur monumentale quand on connait un peu le Judo ou le cinéma !)
Dans lequel il n'y a pas Kano, ce sont ses élèves : Yamashita, Nagaoka, Isogai, Oda, … (c'est écrit sur le film) il y a même un petit bout de Kime shiki … mais ça, c'est une autre histoire).

Pour le Judo actuel, vous avez toutes les vidéos sur le net. Quant au judo de compète, c'est assez simple : vous mettez 2 personnes face à face et vous dites "hajimé" : ça marche tout seul. (Vous n'oublierez pas de donner une médaille pour renforcer le conditionnement).

Je pourrai vous indiquer aussi comment on peut faire le Judo (de Kano) malgré les contraintes et les oppositions que provoque le Judo sportif actuel, ses dirigeants, ses coachs, ses entraîneurs, ses champions et ses "professeurs" mais ça d'autres s'en occupent sur FJ en ce moment en toutes connaissances de causes. Ce que je suis bien incapable de faire n'ayant pas "appris" ce genre de "combat" et de "sport".

Autrement j'espère que beaucoup savent se défendre dans cette situation :

"Comme toute nation doit songer à sa propre défense, tout individu doit savoir comment se défendre. En cet âge de lumière (1932 !), personne ne doit se soucier de se préparer à une agression nationale, ou à l'exercice de la violence contre autrui. Mais la défense dans l'intérêt de la justice et de l'humanité, ne doit jamais être négligée ni par une nation, ni par un individu.” (Kano, Los Angeles, 1932.)

Comment se défendre contre des attaques personnelles ?
Kano parle de "concessions" et "d'aides mutuelles" !
En 2007 ! Avons nous progressé et le Judo a-t-il amené une amélioration dans les rapports humains ?

Je propose une solution :

Tous ceux qui veulent participer à l'amélioration du judo sportif fédéral dans l'atteinte des meilleurs résultats aux championnats participent sincèrement et loyalement dans cet organisme (qui garde la distribution des titres et l'organisation préparatoire ou "formation").

A charge de revanche (concessions mutuelles), tous ceux qui veulent faire du judo éducatif (non sportif) sont libres de le faire et de l'organiser en dehors avec les "enseignants" (il y a d'autres diplômes d'enseignant que les diplômes sportifs) (bénévoles ou rémunérés), les méthodes de leur choix (mais éducatives dans le sens culturel du terme) avec une progression "pédagogique" traduite par une couleur de ceinture (c'est pas interdit), un degré ou classe (comme à l'école) et n'ayant pas de valeur avec le niveau "sportif" et ses "grades" (champion niveau international= 6ème dan français, par exemple dans l'un)(professeur niveau licence d'enseignement = 6ème 段 judo ou 6ème dan , dans l'autre) Et aucune manifestation ou championnat avec délivrance d'un titre ou d'un degré sportif (concession et monopole royal, subventions, sponsors, …).

Sinon Kano aurait démissionné (il l'a déjà fait) et il garde son indépendance chez lui où il continue à "enseigner" comment on fait du Judo pour améliorer sa situation pour le bénéfice de tous …

bien que je ne sois pas "attaqué" personnellement dans mon action car nous subissons plutôt les "attaques" de la mondialisation et du monopole de la pensée "sportive" actuelle qui fait que presque plus personne ne recherche le Judo de Kano mais plutôt le vrai (!) Judo fédéral sportif.

Malheureusement, Kano n'est plus là pour nous aider à croire à son idéal.
(Mais il a laissé des traces) "




c'est pas génial, ça ?
Ce qui me désole, c'est de ne plus lire ce genre de texte qur les forums voisins ...
Pourquoi ?
C'est vrai que c'est sympa, EFJ, de laisser un espace spécial pour la base même du judo, et ces "gardiens du temple" .
J' espère que cela suivra Wink, et qu'ils répondront présents Wink
Revenir en haut Aller en bas
L'esprit du Jojo

avatar

Messages : 18
Points : 25
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: professeur de judo ?   Mer 13 Mai - 13:01

Sur les forums, on parle du Judo actuel et on fantasme sur le Judo de Kano…


Le Judo actuel, c'est un sport de loisir qui tend vers le spectacle et le professionnalisme.
Mais, communément, on le valorise par un discours sur l'éducation, la formation, la culture…
(Seulement par le discours, et encore, pas toujours en connaissance de cause, et par le partage d'idées "communes").


En général, le Judo (comme on dit) est composé (obligatoirement !) de licenciés fédéraux, d'associations fédérales, de dirigeants bénévoles et d'animateurs ou d'entraîneurs dits "professionnels" (plus ou moins ceintures noires "traditionnelles" ou ceintures rouges et blanches "folkloriques", avec une liste de palmarès en guise de CV).


La masse est séparée en athlètes dits "élite" de haut niveau, et en "licenciés" (de bas niveau ?) participant à la mutuelle.


Pour Kano, le Judo (comme il dit) est un moyen éducatif de formation, une discipline destinée à servir la vie et la culture humaine. Il l'a "inventé". Il en a fait. Il en a parlé et il l'a écrit.
Sa méthode est même déposée.


Pour lui, le Judo (sa population) est composé de personnes communes, vivant en communauté "mutuelle" (société), qui pratiquent le Judo pour différents objectifs dans la vie quotidienne.
Pour cela, ces personnes pratiquent ensemble dans une organisation pratique (l'association en France semble la plus simple) autour d'un "professeur" ou d'anciens plus expérimentés. Le "professeur" peut être "rémunéré" comme tout travailleur.


Mais, en France, quelle profession reconnaît-on sous le titre de professeur de Judo ? Professeur d'école, de collège, de lycée, d'université… Non ! Pour cela, il faudrait avoir des connaissances et un diplôme équivalent.


Pour l'instant, ce métier vit sur l'expérience du terrain, des compétitions, du spectacle et de l'entraînement sportif. Son diplôme est un "brevet d'état d'éducateur sportif" ou une reconnaissance de "titres" sportifs, avec aucune formation "digne" de ce nom.


La dimension culturelle et éducative du Judo de Kano, c'est un autre domaine, et peu de personnes se forment à l'apprendre d'abord, puis à l'enseigner ou à le transmettre, ensuite.


L'éducation nationale a son "éducation physique" qui ne donne pas au Judo sa dimension "d'éducation physique" mais de "sport".
Le Ministère des sports a ses sports qui ne reconnaissent que le sport fédéral.
La culture et les loisirs (Ministère mystère) gère le "commun" sous forme de "projets" où le Judo est un jeu qui compte pour rien mais coûte beaucoup.


La profession de "professeur de Judo" n'existe pas en France. Ce n'est pas un "métier" de l'éducation. C'est seulement une "occupation" que très peu de gens tentent d'élever par le développement de leur culture personnelle. Le Judo a justement été fait pour cela. Pas simplement le Judo sur les tatami (il y en a beaucoup et qui suent, mais pas d'intelligence), mais "l'application de son Principe" qui consiste à aller se former dans la vie quotidienne auprès des personnes et des organismes de valeurs "culturelles". (Pas que le cinéma, le spectacle et la télé ! )


Et cette valeur ne peut être reconnue que par les "experts" de cette profession, c'est-à-dire, les professeurs eux-mêmes. Mais comme souvent ils n'ont pas étudié, ni acquis ce principe culturel du Judo, et qu'ils ne se reconnaissent pas entre-eux, ils sont loin de pouvoir l'appliquer à la structuration de leur propre métier.


Il faudrait d'abord devenir indépendant du Judo actuel, puis participer à l'élaboration de cette culture du Judo qui commence par soi-même avec son entourage quotidien.


Kano l'a réussi à son époque avec beaucoup de mal pour en faire profiter son pays. Il l'a transmis le mieux possible aux occidentaux qui n'en ont rien à faire. Alors, rassembler le plus de monde pour faire survivre le Judo fédéral, est-ce une solution ? Pour quelques "professionnels", peut-être. Mais cela profitera-t-il vraiment à tout le monde ?
Revenir en haut Aller en bas
 
professeur de judo ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Combien payez vous ?
» Judo
» Le judo en auvergne
» la légende du grand judo
» Sports JO 2016 -JUDO-FEMMES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Esprit Francejudo :: Passé présent et avenir du judo en France. :: Chronique du judo ! à vos plumes !-
Sauter vers: